Connexion
Le Nouvel Algorithme

Le Nouvel Algorithme
Un réseau de projets qui partagent un but commun : aider les gens qui créent sur le web via des outils et des services propres à chaque projet.
Les derniers débats du forum
Derniers sujets
[Chaîne] Le Geekodrome (Redlou)Aujourd'hui à 10:41Kosette★★★ Le Vidéaste à l'Honneur #52 | Parle à mes mains | Venez critiquer cette chaîne !Aujourd'hui à 10:09NérévaeLe jeu de la répliqueAujourd'hui à 10:01NérévaeChaîne RaiosHier à 22:36RaiosPetite question technique pour projet de websérieHier à 20:19Le Rat Conteur[Chaîne] Black MushRoom ExpérimentHier à 19:18CréaNinjas[Chaîne] Mangatd Zone et Mangatd JeuxHier à 18:43MangatdChaîne // Antoine & Yohann / Top 10 SeriesHier à 18:35AntoineYTB{CHAÎNE} TOUT le monde PEUT faire de la MUSIQUE (ex N Olivier)Hier à 17:15NOlivier★★★VOTES du meilleur montage #SEPTEMBRE 2020 ★★★Hier à 16:25NérévaeJeu du penduHier à 16:10Nérévae★★★ L'espace membresHier à 14:46MrRedlouPrésentation Drav et BebarHier à 12:20Les Joueurs du canapNEWS JEUX VIDÉO : partagez l'actualité ! Hier à 12:15Les Joueurs du canap[Chaîne] La Magie des MoldusHier à 9:18LaMagieDesMoldusNEWS CINÉ : partagez l'actualité ! Hier à 8:08Star Wars GalaxyInscription l'interview détenteMer 23 Sep 2020 - 21:15LamècheVous est-il déjà arrivé de ne plus avoir envie de faire de vidéos ?Mer 23 Sep 2020 - 18:30Nérévae[Chaîne] ART - A drop of colorMer 23 Sep 2020 - 12:47Irja★★★ [PARTICIPATIONS] Concours du meilleurs dessinateur || La musiqueMer 23 Sep 2020 - 12:37Nérévae★★★ Le jeu de la critique #1 - SEPTEMBRE 2020 + RÈGLES Mer 23 Sep 2020 - 12:23Kosette[Chaîne] Fuzzy StudioMer 23 Sep 2020 - 0:33Fuzzy_Studio★★ L'interview détenteMar 22 Sep 2020 - 20:52LamècheBiscotte ('présentation c'est bien trop mainstream)Mar 22 Sep 2020 - 13:13Marie des Causses[Chaîne] Dream Light Production - Courts-métragesMar 22 Sep 2020 - 12:30KosetteProblème Rendu & UploadLun 21 Sep 2020 - 18:55LaMagieDesMoldusLE COIN "CONTRE" STAR WARS ! Lun 21 Sep 2020 - 17:24Lamèche[CHAINE ]: La Deglingo Tim - VOYAGE ASIELun 21 Sep 2020 - 16:22MichaelVotre jeu du moment ?Lun 21 Sep 2020 - 14:45Causons PixelsTEST GHOST OF TSUSHIMALun 21 Sep 2020 - 13:17Lamèche★ Amélioration du Forum !Lun 21 Sep 2020 - 10:48Nérévae[Chaine] ThineDim 20 Sep 2020 - 22:52ThineT'écoutes quoi now ?Dim 20 Sep 2020 - 19:56NozegrabPartageons nos musiques et nos clips !!Dim 20 Sep 2020 - 18:21NérévaeLes 6 commandements de la MINIATURE !!!Dim 20 Sep 2020 - 11:41DREBINEPrésentation #romainDim 20 Sep 2020 - 9:43Projets-VentiloLes Sous-Titres sur YouTubeDim 20 Sep 2020 - 9:18Projets-Ventilo[Chaîne] Alex Strange 2.0Sam 19 Sep 2020 - 22:04Alex StrangeCarte Interactive des membres du Forum Sam 19 Sep 2020 - 21:33Razoredge/!\ La Revue du Forum - News /!\ Sam 19 Sep 2020 - 18:10Kosette★★★ Les dernières vidéos de la communautéSam 19 Sep 2020 - 12:17DREBINEJe suis pas nouveau.Sam 19 Sep 2020 - 11:10Projets-Ventilo[Chaine] Causons Pixels - Pour voir le jeu vidéo autrement !Sam 19 Sep 2020 - 7:42Causons Pixels[Chaîne] Céuze ProductionVen 18 Sep 2020 - 23:47NérévaeCompter jusqu'à 1000 ...Ven 18 Sep 2020 - 20:04Nérévae[CHAÎNE] PAPA MANGA - Critique manga, animation, achat manga, jeux vidéos...Ven 18 Sep 2020 - 19:26Yomigues[Chaîne] Geoffrey : Quantum Game'sVen 18 Sep 2020 - 16:05Geoffrey : Quantum Game's[Chaîne] Gus ildirimVen 18 Sep 2020 - 15:51NérévaeDisney a-t-il tué le cinéma?Ven 18 Sep 2020 - 13:32Lamèche[Chaîne] Scott Pilgrim, l'oeuvre pop ultime?Jeu 17 Sep 2020 - 20:50Lamèche[Chaîne] Gaming & SaucissesJeu 17 Sep 2020 - 15:44sannaruffyInscription a l'interview de la Revue !Jeu 17 Sep 2020 - 15:24SacritikBoîte à Idée - Revue du Forum. Jeu 17 Sep 2020 - 12:05Goldwyn93Le Jeu Pop cultureJeu 17 Sep 2020 - 10:25Les Joueurs du canap[Chaîne] Le Rat Conteur || Histoires audio | Creepypasta | SUR LA ROUTEMer 16 Sep 2020 - 20:07Le Rat Conteur[Chaîne] LuneRMer 16 Sep 2020 - 10:04luneRHasle laurentMar 15 Sep 2020 - 18:33Projets-Ventilo★★★ BIBLIOTHÈQUE MUSIQUES LIBRES DE DROIT ★★★ Mar 15 Sep 2020 - 18:31Projets-VentiloFirhil alias FifiMar 15 Sep 2020 - 17:39Firhil★★ La boîte à idées du forum !Mar 15 Sep 2020 - 16:26Nérévae
Les posteurs les plus actifs de la semaine
62 Messages - 25%
45 Messages - 18%
40 Messages - 16%
22 Messages - 9%
17 Messages - 7%
14 Messages - 6%
13 Messages - 5%
12 Messages - 5%
10 Messages - 4%
10 Messages - 4%
Rejoignez notre communauté
Partagez
Aller en bas
Projets-Ventilo
Projets-Ventilo
Il ne brasse pas de vent !
 Il ne brasse pas de vent !
Age : 28
Sexe : Masculin
Membre depuis : 07/05/2018
Messages : 5589
Réputation : 205
http://www.projets-ventilo.com

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mar 11 Aoû 2020 - 15:20
Salut à vous bande de vous!

Ces derniers jours m'est venue une idée en tête pour une prochaine vidéo que j'ai très envie de réaliser. Ce serait quelque chose dans un style assez différent ce que je fais d'habitude, mais je me dis qu'il serait bon de récolter les avis d'autrui. Et ces autrui, ce peut être vous!

C'est pourquoi je me propose d'engager le débat/la discussion sur ce sujet assez particulier:


Pourquoi pleure-t-on devant un film?


Bien évidemment, je ne parlerai pas uniquement de la tristesse, mais également des autres sentiments qui peuvent nous atteindre fac eà telle histoire. Et surtout, je baserai l'écriture de cette petite vidéo (je pense qu'elle n'excédera pas les 5 minutes) autour des personnages de ces récits.

Et au lieu de me perdre à réécrire ce que j'ai déjà commencé à écrire, je m'en vais vous proposer, parce que je vous fais confiance bande de chenapans, ce que j'ai déjà commencé à écrire pour lancer la conversation: (oui oui c'est une forme de flemme):

Ils n’existent pas.
Ils ne vivent pas.

Et pourtant, quand ils meurent, quand ils disparaissent.
Nous pleurons.

Pourquoi?

Une fiction est une histoire qui nous propose sa propre réalité. Et nous aimons nous perdre dans ces univers parfois si proches des nôtres, parfois si éloignés. Avec certaines préférences malgré tout, nous y courons toujours avec autant de ferveur. Films, series, livres, pieces, Jeux-vidéos, et cetera…

Dans ces récits, nous suivons dans la quasi totalité des cas, un ou des personnages. On apprend à les connaître, à les aimer, à les détester. Parfois cela est bien amené et on s'attache à eux. Parfois non.

Parfois, on pense à ces personnages, à leur choix, à leurs actes, alors que la séance est terminée ou que le bouquin est refermé. Le rideau tombe et, pourtant, ils nous accompagnent. Ces gens nous suivent. De temps à autres on peut presque ressentir leur présence à nos côtés pendant que d'autres seront dans un coin de notre tête sans que l'on s’en aperçoive.

Ceux qui nous marquent le plus ont leur nom gravé dans nos imaginaires, à jamais.
Les autres, la majorité, on a tendance à les oublier. À quoi bon se souvenir du 15ème John Smith testosterone qui doit protéger la si fade Ashley Andrews des griffes du méchant Hans Wagner? Heureusement que les deux s’aiment au premier regard, au mois eux existent l'un pour l'autre. Mais nous, nous les oublions. Pourtant nous les avons accompagné durant quelques heures. Nous trépignons avec eux dans leur scène d'action endiablée et espérons qu'ils réussiront à sortir de cet immeuble en flamme à temps, avant que la bombe n’explose! Pendant quelques instants, on a peur pour eux, on s’inquiète pour leur survie.
Et malgré tout, on les oublie.

Néanmoins, il y d'autres personnages, dont on se souviendra à vie! Ils nous marquent car ils nous touchent là où notre sensibilité nous attire. Ils sont inspirants ou détestables, on souhaite les imiter ou les haïr. Et parfois on aime les détester. Comme un reflet de notre monde, pour se venger mentalement de ce qui nous fait du mal. Comme une autre réalité. Toutes ces fictions quelle qu’elles soient…. Elles existent et pourtant elles ne sont pas réelles. Comme ces personnages qui les composent.

Pourquoi sommes-nous heureux de les voir réussir?
Pourquoi veut-on connaître la suite de leur histoire?
Pourquoi sommes-nous déçus leur résolution ?
Pourquoi en venons-nous aux insultes et aux poings pour ces personnages qui n'existent pas?

Tant de Pourquoi pour des histoires fictives…..

Souhaitons-nous vivres des aventures extraordinaires pour sortir de cette vie parfois trop fade? Mais alors pourquoi cherchons-nous également à ressentir de la tristesse ou de la peur? À aller cliquer en boucle sur youtube pour visionner la scène de la mort de telle personnage?

Est-ce pour s’évader? Pour obtenir des réponses sur notre propre existence? Pour s’imaginer être tel personnage? D’ailleurs, ne dit-on pas qu’un personnage bien écrit est celui auquel on peut sîdentifier.

S’identifier.

Que signifie s’identifier?

Définition:
“Devenir identique à une autre personne ou à une autre chose”

Définition:
“Se rendre, par la pensée, identique à une autre personne ou chercher à lui ressembler”.

En des périodes difficiles, lors d’une séparation par exemple, on apprécie étrangement écouter des chansons tristes, ces mêmes musiques qui font remontrer des souvenirs et des émotions en nous. On s’approprie le sens d’un morceau.

Et en parlant de sens, le cinéma en met deux en exergue: la vue et l’ouïe. Captivé par un film revient à être hypnotisé, à lâcher prise.

Il y a des instants de cinéma qui ne s’oublient pas. La plus belle des formes d’amitié sur la montagne du destin, les jambes qui tremblent à la fin de la guerre des mondes, l'inexplicable frisson lors du générique de Glass, l’apaisement face aux révélations finales de LOST … des instants comme ça, nous en avons toutes et tous eus, car nous avons été emportés par l’oeuvre. Nos sens et notre sensibilité, résultante de notre vie, nous ont permi, durant quelques instants, de vivre à travers une autre réalité.

Durant quelques instants, nous nous sommes évadés.

Durant quelques instants, nous avons été marqués, à jamais.
ACTION BADASS
ACTION BADASS
Homme le plus fort
Homme le plus fort
Age : 31
Sexe : Masculin
Membre depuis : 07/08/2018
Messages : 1228
Réputation : 57

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mer 12 Aoû 2020 - 8:32
Réputation du message : 100% (1 vote)
Sujet auquel je ne pourrais malheureusement pas t'aider, car je ne pleure pas, je transpire des yeux ..mdr

plus sérieusement, je ne pleure jamais devant les films, ça me prend à la gorge, mais j'ai un passif qui fait que je me " refuse " de pleurer ( enfin c'est plutot un blocage) du coup voilà.

Par contre il m'arrive souvent d'avoir des réflexion qui provoque des hantises pendant plusieur jour suite à un film, mais c'est globalement des sujet sur la thématique de la mort ( ouais c'est pas super joyeux), mais sinon ton ecrit est plutot pas mal, je pense que tout proviens de l'affecte et de chaque personne.

Si on se progete ou pas à la place du héros simplement.

Nérévae
Nérévae
Un membre en OR !
Un membre en OR !
Membre depuis : 12/05/2018
Messages : 5836
Réputation : 165

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mer 12 Aoû 2020 - 10:05
Réputation du message : 100% (1 vote)
Houlalà ! C'est un vaste sujet que voilà ! Intense et immense débat philosophique qui rejoint le dilemme de Hamlet... Et pas forcément de loin !
Perso, mes oeils (sic) transpirent pas... c'est pourquoi, des fois ils ont besoins d'être essorés. Devant des films j'en ai pas vraiment souvenir... mais des "conclusions" qui me déplaisent peuvent me rendre grognon ou carrément me mettre en rogne, selon l'impact de la chose.
Et en parlant de sens, le cinéma en met deux en exergue: la vue et l’ouïe. Être captivé par un film revient à être hypnotisé, à lâcher prise.
Tournée ainsi, cette phrase me conviendrait mieux, ne crois-tu pas ? Sinon, oui, c'est vraiment pas faux du tout.
Par contre pour la vue et l'ouïe, hormis cas exceptionnels, ce sont les deux seuls sens auxquels le cinéma fait appel... La tournure de la phrase aurait tendance à laisser entendre qu'il y en a d'autres...

Pour les définitions, tu n'as mis que celles intéressant le sujet (et même là, je suis pas absolument certain qu'elles y soient toutes) mais il y en a plein d'autres... et peut-être devrais-tu le préciser, d'une manière ou d'une autre (pas forcément oralement, donc)

Enfin ce genre de débat me rappelle les gens qui se suicident pour n'avoir pas trouvé de sens à leur existence... peut-être auraient-ils plutôt dû aller faire transpirer leurs yeux devant d'autres films ! Car dès qu'un sujet touche aux ressentis, aux émotions et à plein d'autres entités plus ou moins mystiques, plus ou moins philosophiques... c'est un débat sans fin qui s'annonce.

Le Grand Néré, fier, mais alors très fier, d'être une bande de vous à lui tout seul !
Sans compter que dans les mêmes conditions, il est également
Une bande de Nous à lui tout seul...
PS :
En tout cas c'est un bon plan pour protéger sa maison gratuitement...
....:
En effet, cela permet d'avoir l'alarme à l'oeil !
Lamèche
Lamèche
Créateur de malaise depuis 1988
Créateur de malaise depuis 1988
Sexe : Masculin
Membre depuis : 12/05/2018
Messages : 7830
Réputation : 352

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mer 12 Aoû 2020 - 12:01
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Projets-Ventilo a écrit:Et surtout, je baserai l'écriture de cette petite vidéo (je pense qu'elle n'excédera pas les 5 minutes) autour des personnages de ces récits.

Tu penses sincèrement pouvoir traiter en à peine 5 minutes un sujet aussi vaste qui nécessiterait toute une vie uniquement en s’intéressant au cas d'une seule personne?!

Je ne dis pas ça pour être méchant bien entendu, mais tu te lances dans un sujet particulièrement profond! Le fait est que bien entendu, tu n'as pas toute une vie devant toi pour faire une vidéo, et puis, une vidéo Youtube qui durerait toute une vie, en plus d'être long, qui aurait le temps de la regarder?


@Projets-Ventilo a écrit:Bien évidemment, je ne parlerai pas uniquement de la tristesse, mais également des autres sentiments qui peuvent nous atteindre face à telle histoire.

De mon côté je pleure très facilement devant un film, après m'être retenu durant des années, un peu par pudeur mal placée. Alors j'essaie le plus possible d'être pudique quand je suis au cinéma (il n'y a qu'à voir ma réaction devant E.T. chez moi, où c'est un torrent de larmes à peine imaginable, et au cinéma où j'essaye de ne pas laisser couler plus de trois/quatre larmes même si c'est difficile) mais face à l'émotion d'un film que je ne connais pas... Je ne peux pas prévoir ma réaction!

Tu fais bien de souligner qu'il n'y a pas que la tristesse qui fait pleurer. Le cinéma, c'est ma vie. Même si je regarde moins de film qu'à une époque. Et parfois... Je peux pleurer uniquement parce que je suis heureux de ce que je vois. Par exemple j'ai pleuré devant le Tintin de Steven Spielberg tant je ne m'attendais pas à un film aussi incroyable! J'étais tellement heureux de voir ça, un tel film que je ne pouvais l'imaginer, que je me suis mis à pleurer devant. Juste parce que le film était incroyable! Autre anecdote encore plus... J'ai pas d'adjectif, chacun choisira. Pendant longtemps je n'ai pas osé voir Avatar ailleurs qu'au cinéma (quelle erreur!) parce que la 3D fait partie de la mise en scène. Donc j'ai vu le film trois fois au cinéma à sa sortie fin 2009 et j'ai dû attendre septembre 2014 pour le revoir à la Cinémathèque, soit quasiment cinq ans! Eh bien lorsque le film a commencé, j'étais tellement heureux de revoir le film... que j'ai chialé durant quelques minutes!

Donc bien entendu, on peut pleurer par tristesse, même quand il n'y a pas de mort (la fin de Toy Story 3, qui m'a fait chialer à grosses gouttes deux fois en l'espace d'une dizaine de minutes!). Mais le sujet est très complexe, et comme les expériences de mes compères plus haut le montrent, on réagit chacun très différemment.
XeWuP
XeWuP
Se fait des amis...
Se fait des amis...
Sexe : Masculin
Membre depuis : 14/01/2020
Messages : 41
Réputation : 3

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mer 12 Aoû 2020 - 15:05
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je n'ai malheureusement jamais réussi à pleurer devant un film ! Parfois je sentais des larmes monter mais jamais elles ne se sont pointées, c'est dommage, j'aimerai bien qu'un film m'emporte jusque là
Projets-Ventilo
Projets-Ventilo
Il ne brasse pas de vent !
 Il ne brasse pas de vent !
Age : 28
Sexe : Masculin
Membre depuis : 07/05/2018
Messages : 5589
Réputation : 205
http://www.projets-ventilo.com

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Jeu 13 Aoû 2020 - 12:21
Déjà merci à tous pour vos réponses toutes très intéressantes!
Je vais tenter de répondre à tout le monde, même si réponse n'est pas forcément toujours nécessaire dans ce cas-là.

@ACTION BADASS a écrit:Sujet auquel je ne pourrais malheureusement pas t'aider, car je ne pleure pas, je transpire des yeux ..mdr

plus sérieusement, je ne pleure jamais devant les films, ça me prend à la gorge, mais j'ai un passif qui fait que je me " refuse " de pleurer ( enfin c'est plutot un blocage) du coup voilà.

Comme je te comprends Pourquoi pleure-t-on devant les films? 3010207440 .
Bon, moi je transpire du front donc j'ai rien à dire.

@ACTION BADASS a écrit:

Par contre il m'arrive souvent d'avoir des réflexion qui provoque des hantises pendant plusieur jour suite à un film, mais c'est globalement des sujet sur la thématique de la mort ( ouais c'est pas super joyeux), mais sinon ton ecrit est plutot pas mal, je pense que tout proviens de l'affecte et de chaque personne.

Si on se progete ou pas à la place du héros simplement.


Très intéressant ce que tu dis là. Effectivement, certains films, selon les thématiques peuvent nous toucher différemment.
Moi je sais par exemple que la thématique de la relation père-fils me touche énormément. Mais j'ai pourtant jamais eu de quelqconque problème avec mon paternel Pourquoi pleure-t-on devant les films? 83392417 .

@Nérévae a écrit:
Enfin ce genre de débat me rappelle les gens qui se suicident pour n'avoir pas trouvé de sens à leur existence... peut-être auraient-ils plutôt dû aller faire transpirer leurs yeux devant d'autres films ! Car dès qu'un sujet touche aux ressentis, aux émotions et à plein d'autres entités plus ou moins mystiques, plus ou moins philosophiques... c'est un débat sans fin qui s'annonce.

Effectivement, le débat pourrait se prolonger trèèèèès longtemps surtout si on approfondit le sujet vers d'autres oeuvres. Car après tout, ces récits fictionnels il en existe depuis plus ou moins toujours dans l'histoire de l'humanité. Heureusement, là je vais me focaliser uniquement sur l'aspect des personnages et, surtout, ne proposer qu'une introduction, des pistes de réflexions en fait.


@Lamèche a écrit:
@Projets-Ventilo a écrit:Et surtout, je baserai l'écriture de cette petite vidéo (je pense qu'elle n'excédera pas les 5 minutes) autour des personnages de ces récits.

Tu penses sincèrement pouvoir traiter en à peine 5 minutes un sujet aussi vaste qui nécessiterait toute une vie uniquement en s’intéressant au cas d'une seule personne?!

Je ne dis pas ça pour être méchant bien entendu, mais tu te lances dans un sujet particulièrement profond! Le fait est que bien entendu, tu n'as pas toute une vie devant toi pour faire une vidéo, et puis, une vidéo Youtube qui durerait toute une vie, en plus d'être long, qui aurait le temps de la regarder?

Non no t'inquiète pas de problème. J'ai peut-être pas été assez clair dans mon message, mais en fait, je vais surtout me concentrer sur le lien qu'on créé envers les personnages de fiction et ne proposer que des pistes de réflexions, pas une thèse. D'ailleurs, je ne proposerai pas de réponse à proprement parler, uniquement un questionnement.

@Lamèche a écrit:
@Projets-Ventilo a écrit:Bien évidemment, je ne parlerai pas uniquement de la tristesse, mais également des autres sentiments qui peuvent nous atteindre face à telle histoire.

De mon côté je pleure très facilement devant un film, après m'être retenu durant des années, un peu par pudeur mal placée. Alors j'essaie le plus possible d'être pudique quand je suis au cinéma (il n'y a qu'à voir ma réaction devant E.T. chez moi, où c'est un torrent de larmes à peine imaginable, et au cinéma où j'essaye de ne pas laisser couler plus de trois/quatre larmes même si c'est difficile) mais face à l'émotion d'un film que je ne connais pas... Je ne peux pas prévoir ma réaction!

u fais bien de souligner qu'il n'y a pas que la tristesse qui fait pleurer. Le cinéma, c'est ma vie. Même si je regarde moins de film qu'à une époque. Et parfois... Je peux pleurer uniquement parce que je suis heureux de ce que je vois. Par exemple j'ai pleuré devant le Tintin de Steven Spielberg tant je ne m'attendais pas à un film aussi incroyable! J'étais tellement heureux de voir ça, un tel film que je ne pouvais l'imaginer, que je me suis mis à pleurer devant. Juste parce que le film était incroyable! Autre anecdote encore plus... J'ai pas d'adjectif, chacun choisira. Pendant longtemps je n'ai pas osé voir Avatar ailleurs qu'au cinéma (quelle erreur!) parce que la 3D fait partie de la mise en scène. Donc j'ai vu le film trois fois au cinéma à sa sortie fin 2009 et j'ai dû attendre septembre 2014 pour le revoir à la Cinémathèque, soit quasiment cinq ans! Eh bien lorsque le film a commencé, j'étais tellement heureux de revoir le film... que j'ai chialé durant quelques minutes!

Et oui il existe des oeuvres comme ça qui, parfois sans que l'on comprenne, hop! nous prennent au coeur! Certains on les connait, d'autres on les découvre encore aujourd'hui.

Pour ma part, je crois n'avoir jamais pleuré à proprement parler dans la salle de cinéma, même si j'ai eu quelques fois la gorge serrée, mais chez moi par contre, il y a pas mal de films/séries qui marchent terriblement sur moi. Il y a une scène dans Breaking Bad ou je n'arrive jamais à me retenir. Dans Fringe également. Et je ne parle pas du Seigneur des Anneaux...

Bah tu vois, j'ai pas encore vu le Tintin de Spielberg et ton texte m'a CLAIREMENT donné envie de le voir! Merci!


Donc bien entendu, on peut pleurer par tristesse, même quand il n'y a pas de mort (la fin de Toy Story 3, qui m'a fait chialer à grosses gouttes deux fois en l'espace d'une dizaine de minutes!). Mais le sujet est très complexe, et comme les expériences de mes compères plus haut le montrent, on réagit chacun très différemment.

oh oui, cette fin de Toy Story 3.
D'abord ce climax (la scène de la décharge) qui m'a pris au sentiment, puis cette fin très belle. Bordel, pixar quand ils le veulent, ils sont doués!

Monseigneur J (XeWuP) a écrit:Je n'ai malheureusement jamais réussi à pleurer devant un film ! Parfois je sentais des larmes monter mais jamais elles ne se sont pointées, c'est dommage, j'aimerai bien qu'un film m'emporte jusque là
Eh bien je te souhaite qu'un jour ça arrive! La première fois c'est très étrange, mais si tu te laisses aller, c'est bon! (on dirait clairement une invitation à certains jeux sexuels des plus étranges).
Alex Strange
Alex Strange
L'invocateur
L'invocateur
Age : 25
Sexe : Masculin
Membre depuis : 17/07/2019
Messages : 776
Réputation : 45

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mar 18 Aoû 2020 - 9:57
Il va être difficile pour moi te t'aider car je suis capable de pleurer devant la bande annonce du film Dumbo...
Dans la vie mon programme émotionnel "triste/pleur" est bloqué mais devant une oeuvre musicale ou cinématographique je suis capable de fondre instant pour rien, c'est étrange Pourquoi pleure-t-on devant les films? 1773027364
Nérévae
Nérévae
Un membre en OR !
Un membre en OR !
Membre depuis : 12/05/2018
Messages : 5836
Réputation : 165

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mar 18 Aoû 2020 - 10:50
Ah bah il y en a qui n'ont juste pas froid aux yeux... Toi, les oeuvres artistiques te les chauffent tellement que tes yeux n'ont plus qu'une seule solution : transpirer !
Il n'y a absolument rien d'étrange à cela et je penses que tu es loin d'être le seul dans ce cas !
Sinon l'art ne serait pas ce qu'il est !
Alex Strange
Alex Strange
L'invocateur
L'invocateur
Age : 25
Sexe : Masculin
Membre depuis : 17/07/2019
Messages : 776
Réputation : 45

Pourquoi pleure-t-on devant les films? Empty Re: Pourquoi pleure-t-on devant les films?

le Mar 18 Aoû 2020 - 11:08
En effet !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum